Non classé

Harry Potter : une traduction débordante de créativité (2/4)

[Article rédigé par ma collègue Solène Binet dans le cadre du collectif La Linguistiquerie. Pour plus d’articles, rendez vous ici.]

Solène, Traductrice à Poudlard


Cet article est le deuxième d’une série de quatre articles rédigés dans le cadre de la semaine Harry Potter organisée par La Linguistiquerie. Solène, représentante de la maison Poufsouffle, décortique avec nous quelques un des mots les plus connus/loufoques de la saga.

Pour retrouver l’article d’origine, ça se passe ici !

Aucun texte alternatif pour cette image

Salut les Moldus ! Moi, c’est Solène et je représente la maison Poufsouffle. Je suis préfète, alors forcément, je connais plein de trucs sur Poudlard. Je suis d’ailleurs plein de matières différentes grâce à mon retourneur de temps qui me permet d’être à deux endroits en même temps ! C’est comme ça que j’ai pu apprendre, avant tout le monde, le sortilège « Spero Patronum ». C’est l’incantation la plus difficile que j’ai jamais eue à réaliser !

Pourtant, j’avoue que ces doubles journées me fatiguent beaucoup. Alors, parfois, je pars observer les créatures magiques qui peuplent le domaine au bord du lac du château ou dans la Forêt Interdite. Mais tenez votre langue : le professeur Chourave, la directrice de ma maison, serait dans tous ces états si elle apprenait que je me promenais dans ce lieu maudit ! L’autre jour, j’ai même aperçu un Botruc. Ils sont très difficiles à observer, car ils se confondent avec les branches des arbres où ils vivent et d’après le livre « Vie et habitat des animaux fantastiques » de Norbert Dragonneau, ils sont très timides.

Mais quand je veux vraiment me détendre, rien de tel qu’un bon repas chaud terminé en beauté par des patacitrouilles, mon pêché mignon. Dommage que le Chaudron Baveur n’en serve pas. J’y séjourne chaque année en septembre pour mes achats de rentrée, mais je dois toujours attendre d’embarquer à bord du Poudlard Express pour retrouver mes sucreries adorées. Les Poufsouffles ont la gourmandise dans le sang. Rien d’étonnant donc à ce que notre dortoir se trouve à côté des cuisines !

Aucun texte alternatif pour cette image

Maintenant que vous en savez plus sur la sorcière qui sommeille en moi, je vais vous expliquer la traduction de certains termes que j’ai utilisés dans ma présentation.

Aucun texte alternatif pour cette image

Poufsouffle

Commençons par le commencement, le nom de ma maison.

Le terme anglais est « Hufflepuff » pour cette maison aux couleurs jaune et noir représentée par un blaireau. Elle tire son nom de la célèbre Helga Poufsouffle, l’une des quatre fondateurs et fondatrices de Poudlard.

Comment donc a été traduit ce nom ?

En anglais, « Hufflepuff » évoque l’expression « huff and puff », rendue célèbre dans le conte « Les Trois Petits Cochons » (James Halliwell-Phillipps).

La traduction de Poufsouffle découle donc directement de cette expression et de sa traduction en français : dans le conte, le grand méchant loup menace « Je vais souffler et souffler sur ta maison jusqu’à ce qu’elle s’envole. » Il y a également une notion d’essoufflement qu’on retrouve avec le début, « pouf ». Cette traduction est donc la seule phonétique des quatre maisons de Poudlard.

D’après Jean-François Ménard, traducteur de la saga Harry Potter, cette notion d’essoufflement viendrait du fait que les élèves de Poufsouffle sont un peu moins brillants et brillantes dans les études que leurs camarades des autres maisons, et auraient donc tendance à courir après leurs études pour rester au niveau. D’où mon utilisation d’un objet magique très particulier que nous allons découvrir tout de suite  !

Aucun texte alternatif pour cette image

Retourneur de temps

Un retourneur de temps est un objet magique qui permet de remonter le temps pour se trouver à deux endroits à la fois. Le nombre de tours indique le nombre d’heures qui sont remontées : 3 tours pour 3 heures en arrière.

Il apparaît dans le tome 3 des aventures d’Harry Potter quand Hermione l’utilise pour suivre plusieurs cours qui se déroulent en même temps et ainsi satisfaire son esprit avide de savoirs. Elle l’utilise également avec Harry pour sauver le parrain de ce dernier, Sirius Black, et Buck l’hippogriffe d’une mort certaine.

Mais attention : il ne faut se faire voir sous aucun prétexte, surtout pas par son double du passé. Les conséquences seraient terribles et nombre de sorciers et sorcières ont sombré dans la folie à cause de cette erreur.

Comment donc ce terme a-t-il été traduit ? Et bien presque littéralement. Le terme anglais est « time-turner ». Le verbe « turn » (tourner) évoque le mouvement des deux anneaux mobiles qui tourne après avoir actionné la petite molette de l’objet. On aurait pu le traduire par « tourneur de temps », mais en français, on préfère retourner dans le passé. L’utilisation de « retourneur » était donc toute indiquée.

Aucun texte alternatif pour cette image

Spero Patronum

Alors là, on s’attaque à un débat sans fin dans la communauté francophone des Potterheads : pourquoi la formule « Expecto Patronum » en anglais est devenue « Spero Patronum » en français dans les livres, MAIS est restée telle quelle dans les films ? Revenons un peu aux origines du terme source.

En anglais, le sortilège du Patronus (« Patronus charm ») vient du latin patronus, qui signifie « protecteur ». Ce sortilège est donc un sort de protection, et même l’un des plus puissants du monde magique. Quand on l’invoque, il faut donc (en anglais) prononcer la formule « Expecto Patronum », du verbe latin expectare (attendre) à la première personne du singulier expecto qui signifie donc « j’attends ». Littéralement, le sort veut donc dire « J’attends un protecteur ».

Dans les livres, on lance le sortilège « Spero Patronum ». Dans cette formule, on a utilisé le verbe latin sperare qui signifie « espérer » et le même patronum qu’en anglais. Le nouveau sort veut donc dire « J’espère un protecteur ». Mais pourquoi cette traduction ?

Rappelons-nous que les livres étaient d’abord destinés à des enfants, qui grandiraient en même temps que les héros et héroïnes des romans. Ainsi, peu de lecteurs et lectrices connaissent le latin à l’âge auquel on lit le tome 3 de ces aventures, à savoir en général vers 13 ou 14 ans. Le terme latin « expecto » en anglais rappelle le verbe « to expect » (s’attendre à, espérer) en anglais. En français, la traduction a été modifiée pour se rapprocher d’un terme qui serait mieux compris par le lectorat francophone, à savoir « spero » qui fait bien penser au verbe « espérer ».

Aucun texte alternatif pour cette image

Botruc

Petite créature forestière, le Botruc vit dans les arbres qu’on utilise généralement pour fabriquer les baguettes magiques. De nature d’ordinaire timide, il peut devenir agressif pour protéger son habitat des fabricants et fabricantes de baguettes qui essayent d’y prélever des branches. Pour les amadouer, il suffit de leur offrir quelque nourriture et ils s’en vont se délecter de l’offrande gourmande.

En anglais, « Bowtruckle » vient de deux termes. « bow » est un verbe au sens double : s’il signifie « s’incliner » en anglais, il s’agit aussi d’un terme ancien de dialecte écossais qui signifie « dwelling », soit demeure ou maison. « truckle » est quant à lui emprunté à un ancien dialecte anglais et signifie branche d’arbre. Littéralement, le nom de cette créature évoque donc un habitant des branches d’arbres qui s’incline devant plus fort que lui.

Si ce terme s’apparente parfaitement au caractère et à l’habitat de ce petit animal craintif en anglais, le français lui a fait le choix de conserver la même sonorité. En gardant le même son « bo » au début, on lui a rajouté « truc » qui ressemble beaucoup à « truckle » et qui évoque une petite bizarre.

Aucun texte alternatif pour cette image

Norbert Dragonneau

Qui ne connaît pas Norbert Dragonneau, célèbre magizoologiste des années 1920 et auteur du fameux livre « Vie et habitat des animaux fantastiques » ? Pourtant, la traduction de l’anglais au français de ce personnage de l’univers de Harry Potter pose question.

En anglais, son nom en anglais est Newton (Newt) Artemis Scamander. Il apparaît pour la première fois dans le tome 1 avec la présentation du manuel scolaire pour le cours de soins aux créatures magiques. Il est rempli de sens cachés sur le personnage. Décortiquons un peu tout cela.

Newton est bien entendu une référence à Sir Isaac Newton, célèbre scientifique qui a aussi étudié des disciplines plus mystiques, comme l’alchimie. Il s’agit donc d’une référence à la pierre philosophale créée par Nicolas Flamel.

Son surnom, Newt, signifie « triton ». Rien qu’avec son prénom et son surnom, on sait que ce personnage est un scientifique qui étudie les animaux.

Son deuxième prénom, Artemis, est un hommage à la déesse grecque de la chasse et du monde sauvage. Les deux personnages ont donc en commun de passer leur temps dans la nature et de s’intéresser à la faune sauvage.

Enfin, son nom de famille, Scamander, évoque le terme anglais « salamander » et donc une salamandre en français, animal fantastique semblable à un lézard qui se nourrit de flammes. Un triton est également une salamandre : petit clin d’oeil donc à son prénom.

En français, son nom a été traduit par Norbert Dragonneau. Ce choix peut sembler étrange, mais au moment de la traduction, c’était un personnage très secondaire uniquement présent sur la couverture d’un manuel. Son nom a donc servi à annoncer l’arrivée dans le premier tome de Norbert, le bébé dragon qu’Hagrid à gagner aux cartes dans un pub. Ce n’est que plus tard que le personnage est devenu important avec les films « Les animaux fantastiques ». Pourtant, le nom était déjà adopté dans le monde francophone, et a donc été conservé ainsi.

Aucun texte alternatif pour cette image

Patacitrouille

Les patacitrouilles sont des confiseries très appréciées des sorciers et sorcières. Petits gâteaux semblables à des tourtes, elles sont fourrées à la citrouille et très sucrées.

Le terme anglais « pumpkin pasties » évoque bien cette idée : « pumpkin » veut dire « citrouille » et « pasties » signifie « pâte » ou « chausson », mais est aussi un équivalent de « tourte » dans certaines recettes.

En français, il a fallu garder cette sonorité en P qui évoque aussi les bruits de bouches que l’on peut faire en mangeant quelque chose goulument. Le mot « citrouille » semblait une évidence. En y ajoutant « pata- », on obtient presque une expression qui dit que ce gâteau est une pâte à la citrouille.

Aucun texte alternatif pour cette image

Chaudron Baveur

Le Chaudron Baveur est un pub situé à Londres et qui mène au Chemin de Traverse, lieu incontournable pour les sorciers et sorcières qui doivent faire leurs emplettes magiques.

En anglais, le nom « Leaky Cauldron » est aussi évocateur que son logo : un gros chaudron noir perché sur des pieds immenses. La traduction de « cauldron » en « chaudron » coulait de source, mais « leaky » était plus idiomatique. Ce terme signifie percé, qui fuit ou encore dégoulinant, mais on a opté pour « baveur » pour rappeler la bave de crapaud souvent utilisé dans des potions.

Aucun texte alternatif pour cette image

Voilà qui conclut la deuxième journée magique de notre semaine Harry Potter ! On se retrouve demain, mercredi 25 novembre 2020, pour découvrir l’article d’Amélie Vergne, la plus intelligente des Serdaigles, et c’est dire quand on connaît les capacités des élèves de cette maison !

Aucun texte alternatif pour cette image

Sources

Livres et films Harry Potter

Films Les animaux fantastiques

https://harrypotter.fandom.com/fr/wiki/

https://detectivedesmots.wordpress.com/category/origine-des-noms-dans-harry-potter/

https://www.wizardingworld.com/fr (anciennement Pottermore)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s